Ecole de Saint-Etienne

C’est quoi « être inadapté »???

Suite à l’enregistrement « Audio 4 », nous avons eu un débat sur le terme « inadapté ». La qualité de l’enregistrement n’était vraiment pas bonne, je publie donc la retranscription de l’enregistrement de notre conversation (désolée c’est très long!!!!) :

 Edith : tu sais ce que ça veut dire, toi « inadapté » ?

A : « par exemple c’est quand on est à l’école, ben y’a un élève qui arrive et il est pas encore adapté à l’école.

Edith : oui, mais qu’est-ce que ça veut dire « pas adapté à l’école » ?

A : il est pas adapté à son endroit il est pas…

Amine : Il est pas rassuré

Edith : Amine nous dit « il est pas rassuré », c’est ça être inadapté ?

A : non, c’est qu’on vient pas de là.

Edith : Vous avez entendu cette petite fille puma, la maîtresse dit d’elle, qu’elle est très intelligente, mais qu’elle inadaptée. Est-ce que vous, vous vous sentez inadaptés des fois ?

Quelques hésitations…. Je sens que quelques élèves ont envie de dire oui mais n’osent pas. A dit oui, puis change d’avis.

Un élève : est-ce que ça veut dire « pas élevé »?

Edith : qu’est-ce que tu entends par « pas élevé » ? Tu veux dire mal élevé ?

Oui

Edith : qu’est-ce que vous en pensez les autres, est-ce que « inadapté » veut dire « mal élevé » ?

Les élèves : non !

I : plutôt « pas habitué »

Nahil : c’est quand on est pas habitué au milieu où on est.

Edith : est-ce que vous pensez que quand Marion nous parle de cette petite fille Puma qui est inadaptée, est-ce que c’est l’affaire d’une journée, c’est-à-dire qu’elle vient de changer d’école et qu’elle vient d’arriver ?

Les élèves : non

Edith : alors pourquoi elle est inadaptée si elle n’a pas changé d’école, à votre avis ?

Majda : moi je dis qu’elle connait les gens mais elle les tape.

Edith : elle les tape ? Et pourquoi tu penses qu’elle les tape ?

Majda : non, elle les tape pas mais elle leur dit plein de gros mots.

Edith : oui, c’est vrai, Marion nous dit que cette petite fille puma dit plein de gros mots, pourquoi à votre avis ?

Est-ce qu’on a des copains dans l’école qui paraissent inadaptés ?

MAjda : oui, parce qu’ils disent des gros mots.

Edith : alors est-ce qu’on est forcément inadapté parce qu’on dit des gros mots ? Vos parents, ça ne leur arrive pas de  dire des gros mots ?

Les élèves : Si !!!!

Edith : et alors est-ce qu’ils sont inadaptés ?

Les élèves : non !

Jennat : moi, ma mère, elle dit des gros mots, mais pas des gros mots français, c’est des gros mots arabes.

Edith : et les gros mots ils sont moins gros parce qu’ils sont arabes, c’est ça ? On a plus le droit de dire des gros mots quand ils sont dits en arabe ?

Les élèves : oui !!

A : oui, mais en Algérie, c’est pire parce qu’on peut les comprendre !

Edith : en fait, ce que vous voulez dire, c’est que les gros mots, ils sont moins gros quand les gens les comprennent pas ! C’est ça ?

Les élèves : oui !!

Sélim : mais celui à qui on dit un gros mot dans une autre langue, il risque d’être encore plus en colère parce qu’il comprend pas !

I : moi je crois que inadapté ça veut dire « pas avoir le même niveau »

Edith : alors, si on fait le point sur « inadapté » on a dit : c’est quand on change d’école et qu’on connait personne. C’est aussi ne pas être du même niveau… C’est aussi quand on n’est pas habitué…

Est-ce qu’il y a des moments, où vous, vous vous sentez inadaptés ?La petite fille puma dont Marion nous parle…Qu’est-ce que Marion nous dit d’elle ?

Jennat : elle a envie de casser le toit et de sortir

Edith : pourquoi ? Un puma, qu’est-ce que c’est un puma ?

Les élèves, c’est un animal sauvage, un félin, un fauve.

Edith : oui ! Alors comment elle se comporte cette petite fille ?

Sarah : elle se comporte comme un vrai félin

Edith : c’est-à-dire ?

Sarah : en fait, les félins, ils vivent en dehors des endroits serrés, elle c’est la même chose, elle a envie de sortir, elle se sent pas dans son vrai endroit.

Edith : oui, elle se sent à l’étroit à l’école. Vous vous sentez parfois à l’étroit à l’école ?

Les élèves : oui

Amine : tous les jours

Edith : tous les jours Amine ? Qu’est-ce que tu voudrais faire ? Pourquoi tu te sens à l’étroit ?

Jennat : cette fille, je crois bien qu’elle est claustrophobe.

Edith : c’est possible, qu’est-ce que ça veut dire claustrophobe ?

Jennat : ça veut dire qu’elle aime pas les endroits fermés, les petits endroits. Ca la stresse.

Edith : mais cette petite fille puma, c’est peut-être plus que ça encore, c’est pas forcément qu’elle aime pas vivre dans les endroits fermés, elle aime pas bien vivre où ?

Les élèves : à l’école !!!

Edith : alors elle est comme Amine ! On a un petit puma dans la classe alors ?qui aimerait bien déchirer le toit de l’école pour sortir ! On en a d’autres des pumas dans la classe ?

Huit élèves lèvent le doigt.

Amine : Mais maitresse pourquoi casser le toit on n’a qu’à passer par la fenêtre !!

Edith : alors, ceux qui se sentent à l’étroit, est-ce que vous pouvez nous expliquer ce que vous ressentez ?

Nahil : ben moi, quand personne ne veut jouer avec moi, je me sens comme si j’étais  tout petit.

Edith : donc toi t’es pas un puma, t’es plutôt une fourmi alors…. Et toi A, toi aussi t’es un puma, toi aussi tu voudrais sortir de l’école ?

Sélim : de toutes façons si on sort de l’école, on est obligé d’aller dans une autre école.

Sarah : c’qui serait bien c’est  si l’école était ouverte, si y’avait pas de toit, pas de porte

Edith : donc, si on ouvrait juste le toit, vous vous sentiriez moins à l’étroit ?

Les élèves : non !!!

Edith : alors qu’est-ce qui vous fait vous sentir à l’étroit à l’école ?

A : faudrait exploser les fenêtres

Amine : pas besoin de les exploser on peut juste les ouvrir

Edith : moi je veux bien les ouvrir les fenêtres…

Majda : ben pourquoi tu les ouvres pas ?

Edith : parce que comme on est en ville, il y a des voitures et ça fait du bruit, mais je peux les ouvrir quand même si ça peut vous aider….

Nahil : c’est bien, ça fait de l’air

Edith : alors ce qui vous fait vous sentir à l’étroit c’est le manque d’air ?

Les élèves : non !

Sarah : moi, quand je me sens à l’étroit, en fait je suis stressée , je bouge dans tous les sens, j’ai envie de courir, et j’ai envie de sortir de cet endroit et j’ai envie de me sentir libre.

Edith : Ca veut dire qu’à l’ école tu te sens prisonnière alors ?

Amine : oui, c’est comme la prison en fait.

Edith : c’est comme la prison ? C’est dur ce que vous dîtes !! Pourquoi ?

Amine : l’école c’est comme la prison parce que quand on travaille, c’est comme casser des cailloux.

Majda : c’est quand on est enfermé des fois.

Edith : et là vous êtes enfermés ?

Les élèves : oui !

Edith : pourtant regardez les portes de la classe : elles sont fermées ?

Les élèves : non !!

Edith : moi je voudrais juste savoir : à quoi ça sert à l’école ?

Majda : à travailler

A: apprendre à lire, à écrire

Sarah : là on est en train d’apprendre des choses, la classe vive, on apprend de plus en plus de choses.

Edith : et ça c’est la prison ?

Sarah : non, ça non…Mais je sais pas pourquoi, j’ai envie de sortir, de partir, y’a quelque chose qui m’embrouille dans ma tête. Je me sens petite.

Edith : vous vous sentez en prison mais en même temps vous dites « l’école c’est fait pour apprendre des choses » Quand on apprend des choses, est-ce qu’on n’est pas un peu plus libre quand même ?

I: c’est être libre de travailler.

Amine : si un petit peu. On se sent emprisonné mais en même temps on apprend des choses.

Marius : plus t’apprends de choses, plus tu sais faire des choses et donc, t’es libre.

Jennat : en plus quand  tu seras au bac, ça t’apprendra à faire un bon métier.

Marius : en fait pour moi l’école, c’est pas une prison, c’est le pays des rêves sauf qu’y a un truc qui est nul c’est que quand t’apprends , des fois après t’oublies tout !!!

Edith : votre cerveau enregistre quand même tout quelque part.

Nahil : pourtant notre cerveau est tout petit !!

Edith : Même s’il est petit, il est capable d’enregistrer plein de choses,  regardez, vous avez bien appris à lire y’a deux ans et vous savez toujours lire. Tout ce que vous apprenez, ça reste…

Sarah : Ben moi des fois, on dirait que je suis toute seule quand je suis stressée et que j’y arrive pas et ben on dirait que le tableau il me dit « soit tu restes soit tu meurs, sois tu restes, soit tu meurs… » ça se referme tout sur ma tête.

Edith : quand tu te sens comme ça qu’est- ce qu’il faut que tu fasses ?

Sarah : ben il faut que je réussisse.

Edith : et il n’y a pas quelqu’un dans la classe qui est là pour t’aider à réussir ?

Les  élèves : la maîtresse !!!

 

 

 

 

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Le Boudoir d'Amarie d... |
Musique et musiques |
Mamariage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyageursaparistome10
| La Deudeuch Bleue
| Chantal Kaeding