Journal de création

21 novembre correspondance de l’auteure

M. Alors là, il vient de se passer quelque chose d’incroyable ! Je suis dans le train en train de penser à tous mes 200 enfants (je dis mes enfants, désormais), et je décide de faire un petit tour sur le blog. Et là, qu’est-ce que je trouve ! Une carte postale de fête pour Marguerite ! Je suis hyper émue pour elle. Je veux dire, quand même, ce n’est pas tous les jours qu’on fête les personnages. Je me dis qu’il faudrait d’ailleurs fêter les personnages de fiction qui ont compté dans nos vies. Par exemple la saint superman, la saint Benoît Brisefer, la saint Laura Ingalls, et même des doudous et des bêtes imaginaires : la saint Zig-Zag, la saint Glinglin (pour ceux qui ont des doudous qui s’appellent Glinglin).

 

 

Opération espionnage de Marguerite.

Alice Barbier. Dis-nous, Nestor ?

Valentine. Qu’est-ce que tu vois ?

Alice Fangeaud. Pourquoi c’est toujours Nestor, le chef ?

Valentine. Parce qu’il a le matériel !

Alice Fangeaud. Est-ce que c’est toujours celui qui a le matériel qui est chef ?

Nestor. On n’est pas là pour savoir qui est chef : on fait une opération d’espionnage collectif. Je suis pour le moment aux commandes de l’opération mais dès que j’ai soutiré les informations, je cède ma place par tirage au sort.

Lilas. Même au plus incompétent d’entre nous ?

Valentine. Qu’est-ce que tu vois, Nestor ?!

Nestor. Marguerite va sur le blog de la Classe Vive !! Elle trouve une lettre !

Alice Barbier. Qu’est-ce que c’est ?!

Valentine. Montre !

Alice Fangeaud. Fais voir !

Nestor. Une carte de bonne fête ! Avec des cœurs !

Toutes. C’est qui ?!

Nestor. Les enfants du Plessis Grimout !

Nils. Vous croyez qu’ils se sont attachés à elle ?

Tom. Même avec ses grosses lunettes ?

Ismaël. Sa moustache ?

Ernest. Ses poils gris ?

Sami. Sa poussière à l’intérieur du cerveau ?

Théo. Sa poussière à l’intérieur du cœur et sous les ongles ?

Nestor. Oui ! Il y a des messages d’amour !

Valentine. Et Marguerite ? Qu’est-ce qu’elle fait ?!

Nestor. Attendez ! Je jette mon tuyau laser pour descendre à l’intérieur de Marguerite sans qu’elle se rende compte de rien. C’est une opération très délicate, les amis. Je demande un peu de calme. Elle respire !

Anna-Louise. C’est une morte qui respire ?!

Nestor. Oui !

Louise. Et dedans ?

Valentine. Ça lui fait quoi dedans ?

Louise. Qu’est-ce que tu vois ?

Nestor. Elle a un ventre qui sourit !

Alice Barbier. C’est vrai ?

Nestor. Avec mon matériel d’espion qui voit à l’intérieur des émotions, je vois qu’à l’intérieur de son ventre, elle a un visage qui sourit.

Valentine. Fais voir ! Ouaow ! Elle est drôlement belle, Marguerite, à l’intérieur. Elle est plus qu’une lumière dedans.

Lilas. Fais voir. Ah oui ! C’est de la lumière !

Anna-Louise. Oui. De la lumière !

Charles. Moi aussi, je veux voir !

Tous. Une lumière vive ! Vive !

 

Nestor. Maman ?

M. Oui, mon chéri.

Nestor. Est-ce que tu crois que toute la lumière de la Classe Vive vient du ventre irradiant de Marguerite qui sourit ?

M. Non, je crois qu’elle vient de tous les cerveaux vifs des enfants qui dessinent, rêvent et puis écrivent.

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Le Boudoir d'Amarie d... |
Musique et musiques |
Mamariage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyageursaparistome10
| La Deudeuch Bleue
| Chantal Kaeding