Journal de création

Les os qui poussent

Chers enfants,

 

Me voici rentrée de toutes mes tournées. Je traîne encore un peu sur le blog. Ce matin, j’ai lu la chanson de Marguerite et les os des morts, écrits par les enfants de Saint Germain du Crioult. J’ai trouvé ça très dur et très beau. Je me dis que vos os à vous doivent toujours être en train de grandir : je vous écris, et pendant ce temps, vos os poussent, poussent, poussent ! Je vais vous trouver changés à mon retour ! Ici, je travaille la pièce. Mercredi, j’ai fait une sorte de gros monstre de 70 pages, avec ce qui avait déjà été écrit au fil de la tournée. Et puis hier, j’ai déjà tout réduit à 39 pages. J’essaie de voir où je vais, en tâtonnant, un peu comme on tâtonne pour résoudre un problème mathématique. Je vous envoie le premier jet, comme ça, vous pouvez me suivre pas à pas dans cette construction. Vous pouvez bien sûr me faire des petits commentaires (même si désormais, je ne vous obéirais pas toujours!). A Saint-Etienne, le dernier jour, on a chanté t’en fais pas mon p’tit loup et avec Flore et Capucine, nous avons été très émues. On a pensé à la vache Marguerite Duras du Plessis Grimoult, à nos errances dans la campagne viroise, aux enfants chantants d’Alès, et à toutes les choses belles, et dures parfois, que vous nous avez données. Je réfléchis aux toutes premières lignes que je vous ai écrites. C’était l’été, et Nestor regardait l’étrange Noël de Mister Jack. Et maintenant, c’est Noël. Mercredi, on a fait le sapin, avec Mahé. Il était très excité parce qu’il y avait de l’ambiance dans la maison.

Mahé. La li li !

Vous connaissez Mahé !

 

A très vite, les enfants,

Je vous embrasse,

 

Marion.

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Le Boudoir d'Amarie d... |
Musique et musiques |
Mamariage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyageursaparistome10
| La Deudeuch Bleue
| Chantal Kaeding