Un processus atypique de création

Le projet s’organisera en trois temps :

1 / Remise du cahier aux instituteurs et aux enfants

Les ateliers (ateliers destinés aux classes de CE1/CE2). A l’instar de l’expérience menée dans la Loire, nous viendrons donner, deux jours durant, des ateliers de jeu théâtral, menés autour des travaux proposés par les enfants dans le grand cahier. Ces ateliers seront l’occasion pour les enfants de se mettre en jeu, de toucher la pratique d’acteur (au travers d’exercices, mises en lectures, jeux, improvisations), mais aussi de rencontrer en direct acteurs/musiciens, metteuse en scène et auteure, de les questionner à la fois sur leur pratique et le quotidien de leur métier.

 
2 / Ateliers de jeu théâtral et Correspondances

Mon rapport à l’écriture, et à l’écriture de théâtre, spécifiquement (on écrit en direction de), est né, je crois, des correspondances. Enfant, je déménageais beaucoup, et pour ne pas perdre pied, ne pas m’exclure, j’entretenais des correspondances, parfois frénétiques, avec mes amies. Plus tard, j’ai été ravie des échanges linguistiques, de ces correspondants venus de pays lointains, qui charriaient avec eux, au-delà de leur personne, un ailleurs, forcément fantastique, forcément autre, différent du mien. Ecrire à un enfant que l’on ne connaît pas encore, un alter ego, est une expérience tout à fait troublante. La distance permet d’éviter les fatales épreuves du quotidien, permet de choisir davantage ce que l’on veut dire, laisser entendre de soi. Il arrive d’être en toute confiance et confidence, par la grâce de l’écriture et de la distance. Aussi me semble-t-il pertinent de tenter ces expériences de correspondances entre les différentes classes impliquées dans l’aventure de La Classe Vive. Nous instaurerons, avec l’instituteur, un protocole de rendez-vous (par voie postale, ou par internet, selon les moyens et les désirs de l’école). Cette correspondance pourra restée secrète, entre les enfants (et peut-être même donner naissance à de futures rencontres) ou, selon leurs voeux, disponible comme matériau d’écriture du spectacle.

 
3 / Écriture de la pièce et création du spectacle

La création. Enfin, les enfants seront invités à voir le spectacle, et à échanger avec nous à l’issue des représentations.

Le Boudoir d'Amarie d... |
Musique et musiques |
Mamariage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | voyageursaparistome10
| La Deudeuch Bleue
| Chantal Kaeding